ELLE N’A PAS VOULU CELA…

Temps de lecture : 5 minutes

Comme la majorité des femmes, nous avions toutes des rêves.

Des rêves que nous nourrissons et dans lesquels se trouvait presque tout le temps, le prince charmant. Nous espérions, pour la plupart du temps qu’à 21 ans, nous aurions déjà terminé nos études, nous aborderons la vie professionnelle et le prince charmant serait sûrement présent, prêt à nous épouser pour nous envoyer dans son royaume.

Hélas! Bien souvent, ce rêve de jeunes filles ne se réalise pas.

À peine nous abordons l’adolescence, nous nous rendons compte que les choses ne se passent pas comme dans les dessins animés.

Nous nous rendons compte que nous ne sommes pas Blanche Neige encore moins Cendrillon et qu’en plus, au lieu d’avoir le prince charmant, c’est plutôt des jeunes à l’attitude de Don Juan que nous trouvons couramment sur notre chemin. 

Et là encore si ce n’était que ça…

Parfois, ce rêve d’adolescent se trouve brisé par un fait encore plus désagréable: un viol.

Voici l’histoire brève de 4 différentes jeunes filles victimes de violence.

La première jeune fille, à peine âgée de 7 ans, a été violée plusieurs fois par un proche qui la menaça de n’en parler à personne. À ce jour, elle en a encore les séquelles.

La seconde, très jeune, elle a été violée par son propre frère. Elle essaya d’en parler à un membre de la famille mais personne n’osa faire quelque chose pour la protéger. Elle subit encore d’autres viols de ce même frère et aussi de son professeur de maison. Comme si elle était destinée toute sa vie à subir des violences physiques et morales.

Quant à la troisième, elle ne s’y attendait pas. Elle ne pouvait pas imaginer que son propre père serait capable de la violer sans que les autres membres de la famille, bien qu’informés, ne soient capables d’agir. Jusqu’à ce jour, elle a peur d’en parler à cause du regard qu’ils pourraient avoir sur elle si elle dénonce son violeur.

La dernière jeune fille a été poignardée par un jeune homme parce qu’elle a refusé de lui donner son numéro de téléphone et elle en perdit la vie.

Les histoires de violences subies par les femmes sont nombreuses mais elles ne se ressemblent pas. Elles ont toutes une particularité aussi touchante les unes que les autres.

Le pire, c’est que ces violeurs ne s’attaquent plus qu’aux femmes mûres. Leur cible est désormais non seulement les jeunes filles mineures, mais aussi les bébés.

Rien ne justifie une violence !

Avant, pour justifier un viol, certains avaient pour prétexte que la fille violée était vêtue de manière sexy. Et alors? Sa tenue n’est pas une invitation pour abuser d’elle, non! Même des filles voilées en ont déjà été victimes. De plus, si ce prétexte était acceptable, quel prétexte donneriez-vous à celui qui viole un enfant de 2 ans?

Partant de ce fait, pour moi, rien ne peut justifier une violence. J’ai la certitude, quaucune fille, aucune femme ne veut cela!

Qu’elles soient vêtues de manière sexy ou pas.

Qu’elles aient des rondeurs ou pas, petites ou grandes, jeunes ou vieilles, toutes les filles méritent de grandir dans la quiétude sans avoir à subir de telles situations blessantes avec de nombreuses conséquences pour leur avenir.

Des chiffres alarmants…

Beaucoup de femmes sont chaque jour victimes de violences pour diverses raisons inacceptables. Selon l’UNODC(United Nations Office on Drugs and Crime en français Office des Nations unies contre les drogues et le crime), les cas de viols par année sont estimés à plus d’un million partout dans le monde.

Lorsque je faisais des recherches pour écrire cet article, je suis tombée sur une page avec des faits qui m’ont estomaquée. Cette page comptabilise en temps réel, le nombre de viols signalés partout dans le monde. En moins de 5 minutes de ma connexion sur le site, il y avait déjà une dizaine de viols signalés et les chiffres ne cessaient de s’incrémenter.

Cela m’a davantage fait comprendre que l’heure est très grave. Malgré tous les efforts fournis par diverses personnes et institutions en vue de réduire les violences faites aux femmes et filles, la situation est toujours alarmante. Il faudrait que des mesures plus drastiques soient prises afin de stopper ces violences.

Que chacun prenne ces responsabilités dans cette lutte !

Nous ne cessons de nous poser des questions sur les motivations des hommes qui commettent de tels actes. Certains parlent de sacrifices demandés par des marabout tandis que d’autres parlent de plaisirs charnels à assouvir.

Me concernant, il m’est difficile de répondre aux questions qui qualifient ces actes ignobles. Mais ce dont je suis sûre est qu’elles n’ont pas voulu cela.

Il revient cependant à chacun de prendre ses responsabilités afin que cette lutte porte des fruits positifs :

La famille en particulier et la société en générale, doivent éduquer les jeunes hommes dès le bas âge à des comportements plus responsables. Ils doivent comprendre que la violence ne résout rien et qu’un refus d’une femme est simplement un NON qu’ils doivent accepter avec sagesse.

Aux jeunes filles, sachez avec qui vous marchez et où vous mettez les pieds.

À vous frères, protégez vos sœurs, ne soyez pas l’un de leurs bourreaux.

Les autorités compétentes devraient, quant à eux, prendre des mesures judiciaires plus rigoureuses à l’égard des violeurs.

Aussi, les parents devraient porter un regard plus attentif sur l’éducation de leurs filles. En outre, ils doivent beaucoup échanger avec elles afin qu’elles aient la force de venir se confier à eux si elles sont victimes de tels actes.

Les parents ne devraient plus avoir peur d’intenter une action en justice même si le violeur est un membre proche de la famille; de nombreuses organisations sont désormais à leur disposition pour les aider dans leur combat. Je fais particulièrement un clin d’œil à LA LIGUE IVOIRIENNE DES DROITS DES FEMMES, à l’ONG VOIX DE FEMME et à toutes ces institutions qui, depuis plusieurs années, mènent des actions assez positives dans ce sens. À la permanence du Député de Cocody ainsi qu’à tous leurs partenaires, je tiens à exprimer un remerciement pour cette lucarne d’échanges organisée à l’occasion des 16 jours d’activismes contre les violences faites aux femmes et aux filles.

De telles initiatives sont à saluer vu leur impact positif dans cette lutte pour le changement.

Ensemble, continuons à mener des actions auprès des victimes survivantes pour leur faire comprendre qu’elles ne sont pas seules parce qu’elles n’ont pas voulu cela.

Orangeons le monde !

N’hésite pas à laisser un commentaire et partage pour que tes proches lisent aussi cet article d’éveil de conscience.

14 Thoughts to “ELLE N’A PAS VOULU CELA…”

  1. AvatarEhony

    C’est un très bon article comme d’habitude. Dénoncer un membre de la famille, ou de son entourage qui commet ce genre d’actes ne doit pas paraître comme injuste mais plutôt comme un acte brave et courageux. Ensemble orangeons le monde à travers ces 16 jours d’activisme ✊🏾🧡🧡🧡🧡🧡🧡🧡🧡🧡🧡🧡

    1. AvatarJean Emmanuel

      Très beau article , Tout y est comme d’habitude. 🙏🏾

      1. AvatarJean Emmanuel

        La sensibilisation sur ce phénomène devrait être une affaire de tous et pas seulement à l’occasion d’une journée particulière mais tous les jours. Merci d’éveiller les consciences.

  2. AvatarMartial AMANI

    Tellement triste de savoir que des petites filles innocentes en sont également victimes. Je rends hommage à cette fille de 9 ans (la fille d’un de mes collaborateurs) victime de viol à Gonzague.Très bon article ✊🏽✊🏽✊🏽

  3. AvatarPriscilla Tadé

    Triste réalité 😢😢😢😢Personne ne mérite d’être victime de violence et rien ne devrait pouvoir justifier cet acte de barbarie. C’est vraiment la déchéance humaine 😔C’est triste, c’est juste inqualifiable.Bravo encore pour cet article inspiré Marlu. Sois bénie

  4. AvatarKoffi raïssa Sandrine

    C’est écœurant encore plus quand il s’agit de viol de bb.Bravo pour ce article

  5. AvatarYAPI HUGUES

    C’est un très bel article qui traite d’une plaie chronique de notre société.De plus, même si des efforts sont à salué dans ce sens il faut noter qu’ils sont encore insuffisants.La cellule familiale devrait encore faire plus, car c’est de là que naissent ces vices qui sont parfois sujet tabou, à cause des liens de parenté.Félicitation à vous et recevez notre soutient pour votre noble combat!💪💪💪

  6. AvatarMeïta minnie konan

    Merci pour la sensibilisation et l’encouragement ,la société néglige trop le viol et cela encourage ses violeurs à faire ce qu’ils veulent continuons de sensibiliser les populations afin de pouvoir protéger la génération future

  7. AvatarN'gotta atchelo Josette Mélinda

    Triste!! Mais bel article 😭

  8. AvatarJoanne

    Très beau ce que tu as écrit 😊🙏.Merci pour la mobilisation sur ce sujet

  9. AvatarYokpro yadih Judith

    Hélas c’est la triste réalité,tant d’injustices. Merci pour la sensibilisation.

  10. Triste réalité car c’est ce que certaines de nos jeunes soeurs vivent au quotidien mais peur de parler car soit la bouche des autres serait désagréable au parler ou soit elles seront la risée de tous 😰😰Franchement ça me peine cette histoire.

  11. AvatarRuth Déborah yao

    Tout y est cet article est enrichissant et dénonce les violences faites aux femmes sous toutes ses formes… bravo 👏👏👏

  12. Un récit ou un témoigne , je ne pas vraiment ce que sais . J’ai eu l’impression d’être dans un conte au départ . Après , je sens ça dénonce . C’est ouf je sais pas quoi dire . Une imagination une touche personnelle assez wahou

Leave a Comment