Jour 2 du Bootcamp des Jeunes Blogueurs de UNICEF CI

Temps de lecture : 4 minutes

Vous avez certainement lu l’article relatif à la première journée du bootcamp des jeunes blogueurs de UNICEF Côte d’ivoire. Je vous avais dit que la seconde journée du bootcamp serait certainement plus enrichissante et je n’ai pas eu tord. En effet, en m’inscrivant au programme jeunes Blogueurs de l’UNICEF Côte d’Ivoire, je ne m’attendais pas à tout ce que je suis en train de vivre.♥️ Dormir dans l’une des merveilleuses chambres de l’hôtel président de Yamoussoukro, avoir des copieux et délicieux repas. Je ne vous parle même pas des personnes géniales que j’ai rencontré ici et des riches formations reçues. C’est une expérience de waouh! Je ne cesserai de dire Merci à l’UNICEF Côte d’Ivoire et aux initiateurs de ce programme.

Venons-en à la seconde journée du bootcamp des jeunes blogueurs


Cette seconde journée a bien évidemment démarré par un petit déjeuner. Je ne vous dirai pas mon indignation face à ce garba qui faisait partie du menu.
Rien à voir avec nos « zéguen » habituels.😅 Regardez vous-même cette image.

Le garba servi à l’hôtel président.


« C’est un manque de respect total au garba national« , j’ai envie de dire.😂 Nous n’avons pas l’habitude d’avoir un tel garba avec fourchette et couteau.
Mais, il faut dire que ce sont nous les jeunes blogueurs qui avons eu ce privilège grâce à UNICEF. Un privilège pas très plaisant vu que la plupart ont préféré laver leurs mains avant de déguster ce plat.😅

Une journée riche en formation

Bref, poursuivant le reste de la journée, nous avons eu droit à une formation en art oratoire donnée par la coach Kadi.

Coach Kadi lors de la formation en art oratoire.

Au cours de cette formation, nous avons reçu les clés nécessaires pour faire un bon discours en art oratoire.
À ce propos, il faut noter qu’il existe 4 types de discours en art oratoire : les discours pour informer, pour divertir, pour persuader et pour inspirer.


Aussi, pour dire un discours, il est important d’adopter 4 attitudes qui sont d’améliorer sa diction à travers des exercices vocaux, de regarder le public afin de prouver sa sincérité et sa considération, d’avoir les bonnes gestuelles adaptées à vos propos et de jouer sur l’émotion du public à certains moments du discours.

Répéter son discours, ce n’est pas apprendre par cœur.

Coach Kadi

Nous avons également appris à désarmorcer une bombe. La bombe représentant ici les fausses informations sur les réseaux sociaux, notre mission est de les combattre à travers la publication des bonnes informations.

Image PowerPoint illustrant la formation sur l’art oratoire.


De la théorie à la pratique, nous avons eu à faire des cas réels au cours desquels certains jeunes Blogueurs ont declamé des textes écrits sur place en fonction d’un thème proposé par la coach.

Le bon orateur, ce n’est pas celui qui parle beaucoup. Mais c’est celui qui parle peu pour convaincre.

Coach Kadi

Chaque prise de parole est l’occasion de propulser ce qu’il y a en vous.

M. Adama

Un cocktail a meublé cette richissime formation aux environs de 12 heures.

Un bilan à mi-parcours des actions des jeunes blogueurs a marqué cette seconde journée du bootcamp

Un autre fait marquant de cette journée est l’échange que nous avons eu avec Fanta au cours duquel elle a fait le bilan des actions des jeunes Blogueurs.
Du mois de mars au mois d’août, nous avons fait environ 368 publications et avons eu plus de 14.000 interactions, likes, commentaires et partages inclus.
En outre, elle nous a, à nouveau donné des astuces pour produire du contenu de qualité. Cet échange s’est soldé par des cas pratiques où nous avons produits divers contenus que nous avons présenté.

Fanta Koné au cours de l’échange sur la production de contenu de qualité.

En communication, tout est parfait lorsque ça va dans les deux sens.

Fanta Koné

La pause déjeuner et la formation en technique de plaidoirie ont marqué notre après-midi

À 14heures c’était le moment du déjeuner. Nous avons donc migré dans la salle Alabo de l’hôtel pour un repas aussi délicieux que les précédents.

Déjeuner dans la salle Alabo de l’hôtel président


Aux environs de 15heures, nous avons débuté la dernière formation qui concerne le guide du plaidoyer. Ce fut l’occasion pour nous d’apprendre un certain nombre de choses qui nous permettront d’aller plaider une cause auprès de nos autorités. Je retiens de cette formation que pour faire un plaidoyer, il faut déterminer une problématique, puis faire la collecte d’informations. Une fois cette étape terminée, il faut élaborer le plan du plaidoyer.
J’ai particulièrement aimé cette formation d’autant plus qu’elle a été donné par des jeunes comme nous qui ont une expérience assez avancée dans le domaine du plaidoyer.

La journée étant terminée, nous nous préparons pour le dîner gala dénommé « HOLLYWOOD TAPIS ROUGE. »

Préparation salle du dîner gala.

Devrais-je vous raconter ce qui s’y passera? Je vais y réfléchir. En attendant je vais me préparer pour le reste de la soirée. 🥰

5 Thoughts to “Jour 2 du Bootcamp des Jeunes Blogueurs de UNICEF CI”

  1. Kouakou Prisca

    J’adore tout simplement ?☺️????

  2. Alexandre kouassi

    Trop cool suis mort d’impatience pour notre bootcamp pour découvrir aussi tout ce qui à été transmis à travers ses phrases

  3. Kouacou Ehony Oceane

    Un bootcamp plein d’enseignement✨❤️

Leave a Comment